1969

  • 1969 : Pierre Brie et sa femme Ghislaine Lambert ont pris la relève de la ferme familiale.
  • 19__ : L’entreprise est baptisé sous le nom de Verger des Bois-Francs.
  • 1974-1984 : Toujours la tête à l’ouvrage, le métier d’apiculteur à commencer à faire partie de leur quotidien. On pouvait compter près de 125 ruches.
  • 1976 : Construction d’un kiosque ouvert à l’année. On pouvait y retrouver leur miel et éventuellement leurs produits d’érable et sans oublier leurs pommes fraiches.
  • 1979 : Acquisition de leur première sucrerie à Plessisville avec plus de 2500 entailles
  • 1978-79-80 : 3 récoltes consécutives ont été détruites en raison de la grêle qui s’acharnait sur eux.
  • 1981 : Près de 75% des pommiers ont vu la mort suite à un temps chaud survenu en plein mois de février. Les bourgeons des arbres et même le début des feuilles commençaient à voir le jour pour une petite durée jusqu’à ce que l’hiver reprenne son cours.
  • 1985 : Début de la vente de pomme dans les épiceries.
  • 1986 : Achat d’une deuxième terre à Plessisville qu’ils ont transformé en verger pour y planter des milliers de pommiers.
  • 1987 : Construction d’un entrepôt réfrigéré et la transformation du caveau en frigidaire à atmosphère contrôlée.
  • 1989 : Premier agrandissement sur le plan d’emballage voyant la demande grandissante et l’acquisition d’une cireuse amélioré la qualité des fruits en magasin.
  • 1990 : Sans plus tarder, la construction de nouveaux frigidaires à atmosphère contrôlée ont été ajouté aux autres et une aire de réception de marchandise à été aménager pour facilité le chargement des camions.
  • 1996 : Pierre qui, à son tour, a trouvé une relève prometteuse grâce à Martin, l’un de ses enfants. Aujourd’hui, son petit-fils Martin et sa conjointe, Mélanie Fleury, en comptent pas moins de 75 000 répartis au sein de six vergers différents.